Les conditions offertes aux artistes

Malgré un budget extrêmement limité alimenté par des subventions publiques de plus en plus comptés, nous nous faisons un devoir de respecter le travail des artistes et de leur offrir une rémunération symbolique :

  • Droits de présentation : 100€ en 2015
  • Production : en fonction du budget il nous arrive de participer chaque année à la production de l’une ou l’autre des œuvres exposées mais nous ne pouvons malheureusement pas servir tous les artistes
  • Installation : en fonction des budgets nous assurons une rémunération complémentaire pour les installations demandant un effort important de la part de l’artiste
  • Frais de déplacement : nous remboursons les frais de déplacement des artistes sur la base du forfait kilométrique fiscal ( colonne 7CV – 20 000km )
  • Transport des œuvres : nous assurons le transport aller et retour des œuvres exposées, ainsi que leur emballage pour le retour. Il est demandé aux artistes d’emballer eux-mêmes leurs œuvres et de les mettre à disposition à l’aller les emballages étant ensuite par nous, soigneusement consignés et sauvegardés pour le retour.
  • Prestations complémentaires programmées telles que table ronde avec les visiteurs, participation à l’action pédagogique, etc.
  • Assurances : l’exposition entière est assurée pour un montant global de 70 000€.

Pour plus de détails sur l’organisation de la manifestation et les conditions vous pouvez télécharger à titre d’exemple :

Calendrier 2015 pour la préparation du festival

Principales étapes concernant les artistes :

  • 31 mars : signature des Fiches d’Engagement
  • 1er avril – 30 mai : construction de l’exposition en collaboration avec les artistes
  • 30 mai : collecte des visuels et informations destinées au catalogue, au site et autres supports de communication
  • 30 mai – 30 juin : édition du catalogue et revue /approbation par les artistes
  • 8 nov : mise à disposition des oeuvres emballées pour le transport
  • 8-14 nov. : installation de l’exposition
  • 14 nov. 18h30 : vernissage
  • 15 nov. – 30 nov. : exposition
  • 1er déc. : désinstallation
  • 2 déc. : retour des oeuvres

Scénographie de l’exposition

Les pièces exposées sont choisies conjointement avec les artistes et en fonction des objectifs du Festival.

Le discours et le contexte font partie intégrante de l’oeuvre d’Art Contemporain.

Il s’agit d’autre part d’immerger les visiteurs dans l’oeuvre et de leur raconter, à travers celle-ci, une histoire qui leur sera familière et qui les détournera des postures habituelles devant une oeuvre muséale, postures qui ne sont pas adaptées à la lecture des oeuvres d’Art Contemporain.

Nous apportons donc une attention toute particulière à la mise en place d’une scénographie efficace pour la lecture de l’oeuvre. Il nous faut également gommer les contraintes du bâtiment accueillant l’exposition.

La création de la scénographie, conformément aux objectifs pédagogiques de l’association, est également l’occasion de faire s’exercer sur le sujet les étudiants de l’ESMA ( Ecole Supérieure des Métiers Artistiques ).

L’accord des artistes est sollicité. La scénographie définitive est établie fin juin.

Le casting…

Le commissariat artistique est assuré collectivement par l’association Rats d’Art. Chaque membre, issu de milieux professionnels divers, apporte son expertise, artistique, pédagogique, sociologique, etc. pour la composition de l’exposition et le choix des pièces exposées de manière à servir nos objectifs.

Il n’y a pas d’appel à candidatures. Les artistes qui souhaitent collaborer à notre action sont invités à se faire connaître. Les restrictions budgétaires nous limitent à un rayon de 300 km autour de Toulouse pour le choix des artistes. Nous nous imposons également de ne pas inviter deux fois le même artiste.

Nous commençons à contacter les artistes plus d’un an à l’avance pour aboutir à une liste définitive de 6-7 exposants fin janvier, date à laquelle tous les accords avec les artistes doivent être signés.

Ce que nous exposons…

Nous exposons :

  • l’Art Contemporain, c’est à dire non pas tout l’art qui se fait aujourd’hui mais le nouveau paradigme Art Contemporain (pour en savoir plus…)
  • dans un but pédagogique, pour des élèves des classes primaires et collèges ce qui entraîne de notre part un choix et des restrictions concernant les pièces exposées;
  • et pour sensibiliser le grand public, détourné de l’Art Contemporain
    • par le discours codé des professionnels,
    • par des présupposés sur ce que devrait être une oeuvre d’art; ces présupposés ne peuvent s’appliquer qu’aux systèmes esthétiques précédents.

Nous choisissons donc les pièces exposées et organisons la scénographie de l’exposition de manière à immerger le visiteur dans une histoire d’aujourd’hui qui lui soit familière et qui l’écarte des postures habituelles d’un visiteur d’exposition d’art.