Alors vint l’Art Contemporain

Les humains cessèrent de croire aux grands récits de la modernité des Lumières. Les religions perdirent leurs croyants, les partis politiques leurs adhérents et les penseurs leurs certitudes.
Alors vint la postmodernité. Les humains, voulurent devenir autonomes, penser et agir par eux-mêmes et s’interconnectèrent sur la Toile.
Et les artistes, délaissant les jeux de l’expression plastique, se consacrèrent avec humour à la déconstruction des réalités, en commençant par l’art lui-même. Ce fut l’Art Contemporain.
J.F. An 128 après Marcel Duchamp.